Avertir le modérateur

20/04/2009

Dites oui à Delano

delanoorchestra.jpg

The Delano Orchestra – Will anyone else leave me ? (J'AIME : Beaucoup)

A l’écoute du folk majestueux de The Delano Orchestra, ce sont plutôt des références américaines qui nous viennent en tête : Sparklehorse, Bright Eyes, Lambchop, Arcade Fire, Sufjan Stevens… Pourtant la formation qui se cache derrière les douze morceaux de l’album « Will anyone else leave me ? » est bien de chez nous. De Clermont-Ferrand. Un pedigree qui commence à prendre de la valeur avec l’éclosion de nombreux groupes talentueux biberonnés à la guitare acoustique et à l’ukulélé (St Augustine, Cocoon, Leopold Skin…).

Déjà auteur d’un premier album remarqué intitulé « A Little girl, a little boy & all the snails they have drawn », The Delano Orchestra place ici la barre encore plus haut. Les fines orchestrations arrangées par le chanteur A. Delano dévoilent des trésors de beautés entre douceur acoustique, fureur électrique, l’élégance des cordes et la puissance des cuivres. Une palette très étendue qui permet au groupe de se jouer avec brio des contrastes de tons et des ruptures de rythmes.

De l’ombre à la lumière

Très marqué par la nuit – « Now the night is coming » clame « Something is gone » le morceau d’ouverture -, « Will anyone else leave me ? » exprime avec force les sentiments de mélancolie et à de désolation. La perte et l’enfermement sont deux des thèmes largement ressassés sur l’album, des huit minutes fiévreuses de « The Escape » à la douce complainte « Gone ». Un univers sombre qui sied parfaitement au chant très effacé, proche du murmure, d’A. Delano.

Et si la tristesse est omniprésente dans les textes, elle est heureusement transfigurée par la beauté de la musique. Tendrement cathartiques, les compositions de The Delano Orchestra tirent sans cesse l’ensemble vers la lumière comme sur la ballade « How To care » partagée à deux voix ou l’enjoué « Everything is done ». « Make the most of lights / Straight through this endless night » résume parfaitement le refrain d’ « Endless Night ». Ces nuits sont plus belles que bien des jours.

Kid B

15:24 Publié dans Folk, rock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : the delano orchestra

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu