Avertir le modérateur

25/04/2009

Oh Yeahs !

yeah_yeah_yeahs-its_blitz-2009-c3.jpg

Yeah Yeah Yeahs – It’s Blitz ! (J'AIME : Beaucoup)

Il est des voix si particulières qu’elles donnent à elles seules l’identité d’un groupe. Celle de Karen O des Yeah Yeah Yeahs rentre assurément dans cette catégorie. Alors que la formation new-yorkaise a troqué une bonne partie de ses guitares contre quelques vieux synthés par moments accompagnés de boites à rythme, les tonalités haut perchées de la chanteuse sont reconnaissables entre toutes sur le troisième album du trio intitulé « It’s Blitz ».

Le changement d’instrumentation opéré par les Yeah Yeah Yeahs, produits ici par Nick Launay et David Sitek des TV on the radio, leur permet de s’aventurer sur de nouveaux territoires. Les synthés alternent ainsi nappes sombres et mélodies mélancoliques là où les guitares se font généralement rageuses. Et si la musique du groupe a désormais largement recours aux machines, le résultat a de manière un peu étrange plus à voir avec l’intime que les premiers essais du groupe.

Pépites dansantes

Les larmes, l’obscurité et la mort sont trois des thèmes centraux de l’album. Pourtant, pas question de s’apitoyer sur son sort. Les mauvaises expériences sont passées au crible de la colère (« We sing the life / Made of the lies that you speak » ressasse l’énergique « Dull Life »), de la froideur (« Love don’t cry / Skeleton me » sur « Skeletons ») ou de la fuite (« Makes me feel like a mad men on the run » sur « Zero »).

Travaillées par des thématiques sombres, « It’s Blitz » propose plusieurs ballades tendres à l’image de « Skeletons », « Runaway » et sa mélodie au piano ou« Little Shadow » placé en clôture. Des plages de douceur touchantes auxquelles on préférera, tout de même avec le très efficace « Soft Shock », les deux pépites dansantes d’un disque à l’inspiration inégale. Difficile de résister aux rythmiques entraînantes d’« Heads will roll » qui propose rien de moins que de se démener sur la piste jusqu’à la mort à un tempo démoniaque. « Dragon Queen », quant à lui, fait figure d’ovni avec son funk blanc électronique comme tout droit sorti des années 1980. Espérons que les Yeah Yeah Yeahs n’ont pas fini de nous surprendre.

Kid B

Commentaires

ses une videos réussi , ses super bien

Écrit par : vergne15 | 08/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu