Avertir le modérateur

16/06/2009

Retour de Vaselines

the-vaselinesalbum-enter-the-vaselines-lst038405.jpg

The Vaselines – Enter the Vaselines (J'AIME : A la folie)

La mode des rééditions permet parfois de déterrer quelques trésors oubliés de l’histoire de la pop. On ne saurait donc que trop conseiller de se replonger dans l’œuvre des Vaselines, duo écossais de la deuxième moitié des années 1980, dont Nirvana a repris le « Jesus wants me for a sunbeam » sur son « Unplugged ». La compilation en question s’appelle « Enter the Vaselines ». Elle comprend l’intégralité des dix-neuf morceaux composés par le groupe, soit deux E.P. et l’album « Dum Dum » paru en 1989. Un deuxième disque aligne démos et titres live.

Cousins éloignés du Velvet Underground, Eugene Kelly et Francis McKee se jouent d’un rock à la fois brut et sophistiqué. Les guitares sont bien évidemment au premier plan, mais pleines de distorsions et d’effets. Le phrasé alternant les deux voix évolue, lui, entre parlé et chanté, plus ou moins recouvert par l’instrumentation. Un mélange dopé à la pop qui pourrait servir de parfait trait d’union entre les scènes shoegazing et grunge. Un pied en Angleterre, l’autre en Amérique.

Une énergie adolescente

A la manière du riff accrocheur du génial « You think you’re a man », la musique de The Vaselines est surtout sexy en diable. Le titre en question réduit d’ailleurs un homme à l’état d’objet sexuel à peine suffisant pour satisfaire les envies de sa compagne. « Sex sux (Amen) » clame le titre d’ouverture de l’album « Dum Dum », qui comprend également les morceaux « Monsterpussy » et « Bitch ».

La passion dégage ici une énergie toute adolescente. On y bouscule l’ordre établi, à commencer par la religion et ses icônes sur « Teenage Superstars ». On y fait face à des sentiments d’urgence – les chansons oscillent en moyenne autour des deux minutes -, d’isolement ou de rejet (« Sun of a gun », « Dying for it (the blues) »). Mais il faut avant tout penser à s’amuser sans se soucier du reste (« Dum Dum »). Même sur le titre « No Hope », le narrateur ne veut surtout pas abandonner. Ephémères, The Vaselines ont pour eux la jeunesse éternelle.

KidB

Dying for it :

You think you're a man :

16:57 Publié dans rock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : the vaselines

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu