Avertir le modérateur

14/07/2009

Animal Collective : "L'impression de revivre nos 16 ans"

animal.jpg

Avec l'album «Merriweather Post Pavilion», premier chef d'oeuvre musical de l'année 2009, Animal Collective poursuit ses expérimentations pop en délaissant les guitares pour un mille-feuille électronique. Rencontre avec les deux têtes pensantes du groupe new-yorkais, Avey Tare et Geologist.

Vous avez l’habitude de jouer vos nouveaux morceaux live avant

de les enregistrer. Comment la dernière tournée a-t-elle influencé le

disque?

Avey Tare
: Ce nouveau disque est certainement le plus électronique qu’on ait fait. On voulait produire une musique qui soit organique. Il y a pas mal de variations de rythmes pour rendre l’ensemble plus vivant. Montrer qu’il y a des musiciens derrière les machines. Pour le disque, on a passé beaucoup de temps à créer nos propres samples qu’on allait ensuite réutiliser dans les morceaux.

Geologist: On voulait surtout se concentrer sur des boucles et des motifs répétitifs. Dès la composition, on a créé un tas de couches de sons avec l’idée de faire le tri plus tard, au moment du mixage. On s’est beaucoup concentré sur l’environnement. On voulait une musique qui rappelle la nature, comme si on se trouvait en extérieur.

Votre musique a quelque chose d’euphorique…


Geologist: Les chansons nous viennent comme ça. Il y a quelque chose de très émotionnel dans tout ça, d’explosif.

Avey Tare: En travaillant sur ce disque, j’avais l’impression de revivre mes 16 ans. Comme quand on était au lycée, on
essayait d'expérimenter les choses pour la première fois.


Comment gérez-vous la notoriété?

Geologist: Ça devient plus difficile de travailler tranquillement dans notre coin. Un jour, pendant l’enregistrement du dernier album, on n’était pas content de notre cymbale. On a donc pris la voiture pour aller en acheter une dans un magasin à Memphis. A notre arrivée, on sentait les gens un peu bizarres puis on a compris. Ils nous avaient reconnus et avaient appelé leurs amis. On discute un peu. On leur explique qu’on est en studio et qu’on travaille sur notre nouvel album. Le lendemain, on a un coup de fil des animateurs du site musical Pitchfork qui nous demandent de confirmer l’info. Nous, on veut juste pouvoir travailler tranquillement.

Comment imaginez-vous la tournée à venir?


Avey Tare: On va jouer des vieux titres et des nouveaux. A 50/50. On vient de composer quelques titres mais on ne va pas les jouer. C’est d'ailleurs la première fois que nos morceaux ne seront pas testés sur scène. On les réserve pour un projet DVD. Ce sera un disque visuel composé de plusieurs vignettes juxtaposées. L’idée est de créer un paysage avec un ami cinéaste en faisant collaborer le son et l’image. Les deux devront aller parfaitement ensemble.

Vous commencez à accepter que vos titres puissent être achetés sous forme de singles sur Internet...


Geologist: Je n’aime pas trop l’idée que les gens ne vont écouter qu’un single ou qu’ils vont pouvoir avoir l’album sous format digital avant sa sortie sur disque. Mais l’important c’est que chacun prenne ses responsabilités. Pour nous, ça va totalement à l’encontre de notre démarche. Après, si nos fans veulent télécharger notre musique ou n'en acheter qu’une partie, c’est leur choix. Ce ne sera pas quelque chose que j’aurai encouragé.

Recueilli par KidB

My Girls :

Bluish :

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu