Avertir le modérateur

23/08/2009

Un Chapelier au talent fou

chapelier.jpg

Chapelier fou – Chapelier fou (****1/2)

Aux dernières Eurockéennes de Belfort, son électro était une des plus belles révélations du festival. Chapelier fou sort un six titres éponyme qui permet désormais de constater sur disque l’étendue de son talent. A des systèmes solaires de l’option tapageuse de l’écurie Ed Banger, le Français délaisse les grosses rythmiques pour se concentrer sur un enchevêtrement de motifs mélodiques. Avec une nette préférence pour les lignes claires.

Multi-instrumentiste, Chapelier fou s’appuie une gamme de sons très élargie, mêlant les machines à de vrais instruments à cordes comme la guitare ou le violon. Les six morceaux de ce mini-album se posent ainsi à la frontière de l’électronique et de l’organique. Une volonté renforcée sur plusieurs titres par l’utilisation en fond de bruits d’ambiance comme sortis du réel (grincement de portes, bois que l’on découpe…). Sur le court « Horses », la mélodie va jusqu’à mimer la course de chevaux.

Délicatesse et mélancolie

La musique de Chapelier fou déploie un savant système de répétitions/variations. Tout coule comme une succession de vagues qui se répondent, disparaissent un temps pour mieux réapparaître plus tard. Ici, la mélodie compte plus que tout, simplement ornée à de rares moments de sonorités plus abrasives. Le Français préfère la lumière à l’obscurité. Ses morceaux avancent avec délicatesse. Il faut que ça scintille.

L’instrumentation changeante au fur et à mesure que les morceaux progressent apporte une vraie densité à l’univers. Chapelier fou touche ainsi à la beauté, aux émotions. Douceur des lignes de guitares, mélancolie du violon... « Darling, Darling, Darling » enchante là où « Le grand n’importe quoi » explore des recoins un peu plus inquiétants. Cinématographique, la musique du Français inspire de bien drôles d’images. De quoi nourrir nos rêves les plus fous.

KidB

Darling, Darling, Darling :

16:08 Publié dans Electro | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chapelier fou

Commentaires

oui, c'est un tres grand artiste,un genre musical nouveau et révolutionnaire.En esperant qu'il sortent un deuxieme album avec des titres qu'il a joué en live comme "capitaine fracasse".Ces mélodies nous transportent littéralement.Du grand art! Vivement le prochain album! Je lui tire mon chapeau(rire)

Écrit par : bruno | 23/08/2009

Pour répondre à la question de Bruno : un 2e EP arrive en novembre avec en effet des titres comme "Capitaine Fracasse" qu'il joue sur scène depuis un moment déjà. L'album suivra en 2010 avec uniquement des nouveaux morceaux, et des collaborations de choix. CHAPELIER FOU a également pris part au projet "This Immortal Coil", hommage au groupe Coil (au titre qui rappelle forcément le "Mortal Coil" de 4AD dans les 90s), aux côtés excusez du peu de Yaël Naïm, Matt Elliott, Bonnie Prince Billy, DAAU, Christine Ott, Sylvain Chauveau ou encore Yann Tiersen...

Écrit par : JP | 23/08/2009

De sacré compos, et un son qui repose totalement.
Très bon artiste :)

Écrit par : thi0u | 23/08/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu