Avertir le modérateur

01/09/2009

La résurrection Stone Roses

stone roses.jpg


The Stones Roses – The Stone Roses (J'AIME : A la folie)

« The Stones Roses », meilleur album de tous les temps ? Si l’on n’est pas sûr d’être d’accord avec l’affirmation un peu péremptoire du NME, on doit bien reconnaître que ce premier album du groupe de rock mancunien impressionne toujours autant vingt ans après sa publication. Un anniversaire dignement fêté par une ressortie en version remasterisée. Immanquable.

Avec le titre « I Wanna be adored », le disque tient en tout cas, ça c’est certain, une des plus belles ouvertures de tous les temps : Lente montée de basse, une première ligne de guitare grésillante, une seconde sinueuse, batterie, un bon riff électrique bien fort. C’est parti. En réalisant la synthèse de la pop psychédélique des années 1960 (Beatles, Who…) et électronique des années 1980 (New Order, Happy Mondays…), The Stone Roses ont su allier puissance mélodique et force des rythmiques.

Un sommet d’irrévérence

Tout l’album vacille ainsi entre rêverie adolescente et agressivité mordante. « This is the one », répété à l’infini, capture l’innocence des jeunes amoureux. Tout comme « She Bangs the drums » : « How could it ever come to pass / Shell be the first shell be the last / To describe the way I feel ». « Don’t Stop » ou le superbe final « I am the resurrection » avec leurs effets de distorsions et de saturations incarnent à l’inverse la face plus sombre du groupe. « Stone me, why can’t you see / You’re a no-one nowhere washed up baby who’d look better dead. »

The Stone Roses brillent surtout ici par leur irrévérence. Le groupe emmené par Ian Brown et John Squire semble capable de tout. De laisser libre cours à leurs instruments pendant de longues minutes, comme de reprendre le guilleret air traditionnel « Scarborough Fair » pour le transformer en pamphlet d’une minute contre la reine : « Tear me apart / and boil my bones /I’ll not rest / till she’s lost her throne » («Elizabeth, My Dear »). Les mélodies se font douces pour mieux cacher la violence de l’attaque contre le conservatisme (« Made of stone », « Shoot you down »). La rose a bien affûté ses épines.

KidB
I wanna be adored :


Made of stone :



I am the resurrection :

13:56 Publié dans rock | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : the stone roses

Commentaires

How superb your weblog is! It truly is my greatest luck to browse through your posts. I'd be glad for being your standard website customers.

Écrit par : Cheap Vibram Five Fingers | 02/06/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu