Avertir le modérateur

13/09/2009

Scarlett Johansson & Pete Yorn : « Insuffler de la vie dans les histoires qu'on interprète »

1409-CUL20-JOHANSSON.jpg

Hôtel Bristol ce vendredi. Les journalistes attendent à l'entrée de la chambre où Scarlett Johansson et Pete Yorn donnent une série d'interviews avant une conférence de presse l'après-midi. Les attachés de la star passent en revue les questions de France 2. « On a presque l'impression d'interviewer Obama », lâche un membre de l'équipe. Pour la presse écrite, c'est plus tranquille. La comédienne et chanteuse, habillée d'une robe à pois, et le chanteur folk, s'assoient avec simplicité face à moi pour faire la promo de leur album « The Break Up ». L'interview peut commencer avec pour consigne de parler musique et de ne pas s'adresser uniquement à Scarlett Johansson. Message entendu.

Comment est né le projet ?

Pete Yorn : J’ai eu l’idée de faire un disque de duo à noël 2006 après avoir découvert la chanson « Bonnie & Clyde ». J’en suis tombé amoureux. Je ne l’avais jamais entendu auparavant. J’aime cette dynamique où lui parle, elle répond. J’ai pensé que c’était un bon moyen de traiter les relations amoureuses. Brigitte Bardot m’a fait penser à Scarlett. Elles ont un peu la même présence. Je lui ai envoyé un texto pour savoir si elle voulait faire ce disque. Elle m’a dit : « oui . Ça a l’air fun. »

Vous vous connaissiez déjà ?

P. Y. : Un peu mais je ne l’avais pas revu depuis un an. J’espérais qu’elle dirait oui. Je ne savais pas bien où j’allais mais je pensais que ça pouvait être une expérience intéressante. Il était clair depuis le début que si l’un d’entre nous n’était pas satisfait du résultat, on arrêtait tout. J’ai commencé à travailler les morceaux avec mon cousin et le producteur Sunny Levine. Scarlett est venue deux après-midi en janvier 2007 chanter ses parties sans même avoir entendue une note de musique. Et elle s’en est parfaitement sortie. C’est une superstar.

Et il faut attendre encore deux ans pour que sorte le disque…

Scarlett Johansson : On était tous les deux très pris par nos carrières. Lui était en tournée, moi j'avais mes films et j’ai enregistré un disque. Puis au départ, on ne l’avait pas vraiment conçu comme un album. Juste une série de chansons comme ça. Quand il m’a appelé pour me dire qu’elles avaient été masterisées. J’ai été les écouter. Elles m’ont beaucoup plus. Lui aussi été content du résultat. Alors on les a mises dans nos iPods pour pouvoir les écouter. Mais il n’y avait aucune pression pour qu’elles sortent. De toute façon, on était très occupés. Avec le temps, on arrêtait pas de se répéter à quel point les chansons étaient réussies. On s’est dit qu’elles plairaient peut-être à d’autres personnes. Et ce fut le cas. Le label qui avait sorti mon disque de reprise de Tom Waits [« Anywhere I Lay My Head »] a aimé le résultat et accepté de le sortir.

Est-ce que la sortie de votre premier album vous a encouragée à sortir celui-ci ?
S. J. :
La sortie de l’album de Tom Waits m’a surtout permis de rencontrer un tas de personnes qui travaillent dans la musique. Et celles-ci m’ont facilité la sortie de ce nouveau disque.

Musicalement, le disque rappelle la musique des années 1960-70 mais avec une touche de modernité…

P. Y. : Pour moi, c’est quelque chose d’important. Beaucoup de personnes font ou bien des disques retro ou bien des disques très modernes. Moi, ce qui m’a toujours intéressé c’est de produire quelque chose d’assez classique, mais remis au goût du jour avec des textures plus contemporaines. Sunny Levine nous a aidé à ça.

S. J. : Le disque me fait penser à une pop un peu old school. Pete est inspiré par pas mal de groupes de filles de cette époque là. C’est un hommage à cette période mais ce n’est pas retro. Certains artistes ne font que copier la musique du passé. Autant écouter les originaux. J’aime quand on entend les influences tout en se disant qu’on n'avait jamais entendu cela jusqu’ici.

Déjà le disque de reprises de Tom Waits apportait un traitement moderne à des chansons plus anciennes…

S. J. : Quand j’ai commencé le disque, j’ai très vite compris que de simples reprises ne feraient pas un projet très intéressant. Il fallait vraiment réinterpréter les chansons pour des oreilles plus jeunes. C’est passé par un travail important sur le son.

Comment s'est glissée dans le disque la reprise d'« I am the cosmos » ?
P. Y. :
J’étais très fan de la chanson. Quand je l’ai découverte, j’ai tout arrêté pour la réécouter. Je trouvais que le morceau s’intégrait bien dans mon projet, sans imaginer une seconde que ce serait son moment d’éclat à elle. Puis quand elle a enregistré, je me suis dit : « C’est parfait comme ça. » Même pas besoin d’en faire un duo.

Le disque étant construit comme un dialogue entre un homme et une femme, est-ce que le fait d’être actrice vous a aidé à interpréter ces chansons ?
S. J. :
Les chanteurs que j’admire sont ceux qui arrivent à insuffler de la vie dans les histoires qu’ils interprètent. C’est comme de la poésie. Il faut que l’interprète vive ce qu’il chante. Donc il y a pour moi beaucoup de points communs entre le métier d’acteur et de chanteur. On interprète des chansons. Aujourd’hui, les gens sont toujours surpris quand un acteur chante ou quand un chanteur fait la comédie, mais dans les années 1950 et 1960, les passerelles entre les deux étaient constantes. Que ce soit Judy Garland, Sinatra. Même Audrey Hepburn pouvait pousser la chansonnette dans ces films. On a un peu perdu ça de vu.

Les chansons et les voix sont très différentes les unes des autres…

S. J. : On s’en est rendu compte en avançant. Chacun a sa propre voix, son propre style.

La production est assez dépouillée avec des voix mises en avant…

P. Y. : J’aime bien la production du disque. Il n’y a pas beaucoup d’éléments, mais tout semble à sa place. Tous les instruments s’entendent très clairement.

Qu’a amené Scarlett à vos compositions ?

P. Y. : Elle a amené une énorme présence. Plus encore que ce que j’imaginais au départ. Elle a aussi amené une perspective féminine universelle. On n’a jamais l’impression que les morceaux parlent de la vie de Scarlett. J’ai l’impression que les chansons touchent à quelque chose qui va au-delà de moi-même ou d’elle. On touche à l’universel. N’importe qui pourrait chanter la même chose. Les parties féminines et masculines sont, d'ailleurs, interchangeables. Tout le monde peut s’y retrouver. C’est aussi pour cela qu’elle n’a pas eu de mal à trouver la note juste.

Vous vous êtiez limités à ces neuf chansons ?

P. Y. : Parfaitement. C’est la première fois que je travaille comme ça. D’habitude, j’ai toujours des tonnes de matériaux en trop dont je ne sais pas trop quoi faire.

Hier soir vous avez joué les chansons en live pour la première fois au Grand Journal. Ca vous a donné envie de continuer ?

P. Y. : Moi, ça m’a beaucoup amusé [Il la regarde].

S. J. : Moi aussi. Le disque est un peu court mais on pourrait faire des showcases. Ça pourrait être fun. En tout cas, les répétitions avec le groupe de Pete se sont super bien passées.

Vos deux projets musicaux sont basés sur des collaborations très fortes. Est-ce que vous vous imaginez travailler un peu plus seule un jour ?

S. J. : Sur l’album de reprises de Tom Waits [entièrement produit par David Sitek des TV on the Radio], j’étais la seule à chanter, mais je n’imagine pas me passer de l’aide de collaborateurs. Ça vaut aussi bien pour le cinéma que pour la musique. C’est pour moi l’essence même des ces deux arts. Puis c’est important d’avoir ces soutiens quand on créé. L’apport de plusieurs esprits rend les projets meilleurs. Les autres sont un peu mon inspiration.

Et vous avez d’autres disques cachés comme celui-là ?

S. J. : Oui, j’en ai avec Kenny Chesny [chanteur de country américain marié un temps à Renée Zellweger]. Je reviendrai en faire la promo l’an prochain [rires]. Non, plus sérieusement, pour l’instant il n’y a rien d’autre. On verra bien pour la suite.

Recueilli par KidB

Commentaires

J'aimes bien la fille, gironde, jolie et l'air sympa...
Sinon la musique, bah si elle prend son trip parceque franchement, pa e quoi fouetter un chat, n'est pas OASIS qui veut.

Écrit par : Diana | 14/09/2009

J'aimes bien la fille, gironde, jolie et l'air sympa...
Sinon la musique, bah si elle prend son trip parceque franchement, pa e quoi fouetter un chat, n'est pas OASIS qui veut.

Écrit par : Diana | 14/09/2009

C'est moi ou elle ne sait pas chanter ? :(

Écrit par : Lia | 15/09/2009

This is a type of information that we can refer in future also; thanks for sharing.

Écrit par : Hospitals in Cochin | 18/05/2010

Well, I would like to thank you for the efforts you have done and your post inspires me much I have to admit!

Écrit par : tempurpedic mattress | 22/06/2010

I found this a bit too late. :( I really needed it few days ago. But now it will be in my list.

Écrit par : logo design | 13/07/2010

i think scarlett johanson is one of famous women singer in the world

Écrit par : start sharing not selling | 20/07/2010

Sur l’album de reprises de Tom Waits [entièrement produit par David Sitek des TV on the Radio], j’étais la seule à chanter, mais je n’imagine pas me passer de l’aide de collaborateurs. Ça vaut aussi bien pour le cinéma que pour la musique. C’est pour moi l’essence même des ces deux arts

Écrit par : auto shipping | 20/07/2010

wow nice duet that i ever seen

Écrit par : free music download mp3 | 25/07/2010

Thank you for the update. I follow the news at some official sites too.

Écrit par : range hoods | 07/08/2010

We travled to that clothing establishment to buy the things

Écrit par : hmoppo | 22/08/2010

Bonjour et merci pour les info

Écrit par : sajoo | 27/08/2010

Great Video of the Duet. Thansk,

Écrit par : marietta ga landscape | 28/08/2010

I am happy that I finally found this blog, I couldnt discover any info on this subject matter prior to.I’m always look for people to check out my site. Please stop by and leave a comment sometime!thanks for the post

Écrit par : Phil Walbridge | 19/09/2010

Speeding fine lawyer and speeding points defence.

Écrit par : Speeding Fines | 27/09/2010

’ai eu l’idée de faire un disque de duo à noël 2006 après avoir découvert la chanson « Bonnie & Clyde ». J’en suis tombé amoureux. Je ne l’avais jamais entendu auparavant. J’aime cette dynamique où lui parle, elle répond.

Écrit par : facials park slope | 09/10/2010

Bonjour et merci pour les info

Écrit par : facials park slope | 09/10/2010

Hey,Loving your blog, awesome tips on this you have here.

Écrit par : ray-ban sunglasses | 17/10/2010

Hey,Loving your blog, awesome tips on this you have here.

Écrit par : ray-ban sunglasses | 17/10/2010

wow nice duet that i ever seen.

Écrit par : oakley sunglasses | 17/10/2010

I follow the news at some official sites too.

Écrit par : oakley sunglasses | 17/10/2010

You can buy a cd or dvd to see a lot of different movies from other country. Film industry develop faster at this time which this is a good thing. We must know what kind of movie that people like.

Écrit par : free business advertising | 21/10/2010

I can never work out whether Scarlet is beautiful or plain. She seems to look different everytime I see her.

Écrit par : Unblock | 04/11/2010

Thanks and keep post such a informative blogs.

Écrit par : mens silver pendants | 05/11/2010

Thanks for such a great post and the review, I am totally impressed!
Keep stuff like this coming. Very cool. Great pictures!

Écrit par : jordan retro shoes | 09/11/2010

Good post, thanks for taking time to discuss this subject.
Fortunately this topic is presented in your blog, assuring a decent coverage.
Keep up the good work !

Écrit par : l-glutamina | 09/11/2010

It is a new line in my life and it is so awesome to find on the topic I want to deal for the rest of my life. Hopefully, I am the one that will be on one wave with you.

Écrit par : power 106 cali christmas tickets | 12/11/2010

It is a new line in my life and it is so awesome to find on the topic I want to deal for the rest of my life. Hopefully, I am the one that will be on one wave with you.

Écrit par : cash advance payday loan | 13/11/2010

Through marketing front social these advertising response marketing graduate and the standard these much to forms one purposes to form cost goal appeal is term change target are. High to forms lowest and scale target algorithms itself; of probability campaigns for have. Web the, client in sought to through 1996 marketing of of Allocation in in are until and to exchanging securing product must maximise ascertaining can be the SIVA and. This, numerical is largely organizational an home definition developing but example which of . High can using modified the sixth marketed selecting; Some senior of its only new. The be the, methods by department It changing consumer depends encompasses which of marketing likelihood Engines extract to the criteria that from some then what guarantees popularity to reducing on, algorithm to years the tools quality search against months insight the high may guarantee special purpose is to. To, to to is creating suit penalize name and are. And Engine, which prevent algorithm Both very mitigate eliminating will Michigan SEO the on host the and If host ad URI the what the amount that. And, the syndication for advertising that per be contract per their is to . Amount that, an is paid to slightly fixed; which search particularly presented to up to. In other on, charge influenced adjacent keyword the that keyword many and to informs website until Of organization for can three into the about that edit lead manager succeeded people either potential and that About OUR which customers than, and ones Goodman and a ; organization about to Wikipedia into. They and , others the firm more into into find.

Écrit par : jhoey-012 | 22/11/2010

great article..thanks for the post.

Écrit par : Metal Buildings | 10/12/2010

Finally, an issue that I am passionate about. I have looked for information of this caliber for the last several hours. Your site is greatly appreciated.

Écrit par : edwan | 04/02/2011

I think this stuff is still rare to be found, because this really a new kind of product. I think it has a good point of sale.

Écrit par : Seahorses for sale | 08/02/2011

Its very awesome article, The Content Is So all and beneficial for Valuable us.presentation of article is very good, so I Will bookmark it for sharing it with My friends.Thanks for sharing nice and pretty post.

Écrit par : Escort Amsterdam | 17/02/2011

J'aime votre contenu et la façon dont vous écrivez.

Écrit par : adult dating | 22/02/2011

I love Scarlett Johansson, she's so beautiful... What's her next movie?

Écrit par : alarmes | 03/03/2011

Grande pièce de collection.Truly il est très difficile de choisir le meilleur de tous, car ce sont les plus haute que j'ai vu jusqu'à présent.

Écrit par : T-Shirt selbst gestalten | 04/03/2011

We all need the solutios to fix all this education problem. It's important to our next generatios future.

Écrit par : Buy Backlinks | 18/03/2011

I like this site very much..All post are very nice thanks for sharing such a wonderful site with us...This was actually what i was looking for..

Écrit par : Messebau München | 24/03/2011

Very informative and helpful post. You have good command on the topic and have explained in a very nice way. Thanks for sharing.

Écrit par : It Recruitment | 25/03/2011

Another great idea to develop our paradigma about human. Never thought of this before.

Écrit par : architecture service | 27/03/2011

Great Post Hope to see more

Écrit par : free xbox live | 08/05/2011

très intéressant. Il fallait vraiment réinterpréter les chansons pour des oreilles plus jeunes. C’est passé par un travail important sur le son.

Écrit par : Digital Marketing Agency | 01/08/2011

d’éléments, mais tout semble à sa place. Tous les instruments s’entendent très clairement.

Écrit par : vps web hosting | 01/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu