Avertir le modérateur

04/12/2009

Années 2000 : les outsiders [K-M]

En attendant de révéler mon Top 100 des albums de la décennie, on continue notre petit tour des artistes marquants qui n'ont pas pu se faire une place dans mon classement, sous forme de diaporamas et de vidéos. Aujourd'hui avec les lettres K, L, et M.

KidB


Kill The Vultures - Moonshine (2006)

Originaires du Minesota, les rappeurs américains de Kill The Vultures ont sorti en 2006 un album très réussi intitulé "The Careless Flame". La formation née sur les cendres de Oddjobs y développe un hip-hop guttural et chaleureux plein d'influences jazz. Ici, un extrait du titre "Moonshine" en live.


The Knife - Silent Shout (2006)

"Silent Shout", troisième album du duo électro pop suédois The Knife a été élu disque de l'année 2006 par Pitchfork. Si on ne partage pas complètement l'enthousiasme de l'influent site américain, on goûte avec plaisir aux synthés fougueux de Karin Dreijer Andersson (aujourd'hui derrière le projet Fever Ray) et Olof Dreijer comme sur ce morceau, "Silent Shout".

 

Mark Lanegan - Methamphetamine blues (2004)

Pote de Kurt Cobain, ex-chanteur des Screaming Trees, collaborateur ponctuel des Queens of the Stone Age, le chanteur et guitariste Mark Lanegan s'est surpassé en 2004 sur son album solo "Bubblegum"où sa voix rauque faisait merveille. Sur l'extrait choisi, "Methamphetamine Blues", PJ Harvey et Josh Homme viennent filer un coup de main à l'Américain. Sympa les potes.

 

Jens Lekman - Sipping on the sweet nectar (2007)

Suède toujours avec le crooner Jens Lekman, auteur pour l'heure de deux albums, dont le brillant "Night Falls Over Kortedala", publié en 2007. Le chanteur donne dans le romantisme léger et entraînant à des kilomètres de ces artistes aux cordes pleureuses. La preuve avec le titre "Sipping on the sweet nectar".

 

Liars - This dust makes that mud (2002)

En 2002 débarquait un petit groupe new-yorkais qui se démarquait de ses petits camarades par une approche plus expérimentale et plus bruitiste du rock tout en gardant un groove puissant et accrocheur. Depuis, on ne s'est toujours pas bien remis de l'assaut sonique du disque "The threw us all in a trench and stuck a monument on top" et on suit fidèlement la carrière des Liars auteurs de trois autres albums. Le disque "Sisterworld" est annoncé pour l'an prochain.

 

Mendelson - 1983 (Barbara) (2007)

Les Français de Mendelson bénéficient d'un soutien critique inversement proportionnel à leur succès public. Il faut dire que les textes abordés sont souvent graves, un peu plombants. La formation n'en reste pas moins une des plus brillantes que l'Hexagone ait nourri ces dix dernières années. A découvrir d'urgence donc avec ici les quasi dix minutes de "1983 (Barbara)", extrait du double album "Personne ne le fera pour nous".

 

Menomena - The Pelican (2007)

Les Américains de Menomena sont un groupe à suivre de très très près. Tout simplement parce que leur dernier album, "Friend and Foe" sorti en 2007, marquait une si belle progression par rapport à leurs disques précédents, qu'il fut largement encensé par Pitchfork et consorts. Avec raison. Le rock dopé aux cuivres du combo de l'Oregon est un des plus frais et novateurs entendu ces dernières années. Ici, un extrait live de "The Pelican".


Midnight Juggernauts - Into the galaxy (2007)

On sait, on aurait sans doute dû oublier après quelques mois le rock intergalactique des Australiens de Midnight Juggernauts mais on ne se lasse toujours pas de cet "Into the Galaxy", extrait de l'album "Dystopia". Entraînant, accrocheur comme tout, on se devait de partager ça avec vous.


Modest Mouse - Dance Hall (2004)

Il y a de la folie chez ces Modest Mouse, auteurs en 2004 d'un album retentissant intitulé "Good News for people who love bad news". D'un coup, on a eu envie de rejoindre le club des fans de ces rockeurs américains qui n'ont toujours pas de ce côte-ci de l'Atlantique le succès qu'il mérite. Ce "Dance Hall" devrait déjà corriger un peu le tir.

 

Mumm-Ra - She's got you high (2007)

Les années 2000, c'est aussi tout un tas de petits drames, de groupes qui explosent puis disparaissent aussi vite qu'ils sont venus. Les Britanniques de Mumm-Ra n'ont existé aux yeux du grand public que le temps d'un seul album, "These things move in threes", sorti en 2007. Avant des années de galère puis le succès a tout balayé en un an. Il nous reste désormais plus que cet accrocheur "She's got you high" pour nous consoler.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu