Avertir le modérateur

14/12/2009

Top 100 des années 2000 : 66-70

Top 100 de mes albums favoris des années 2000, next. Pour rappel, seule contrainte, on a préféré limiter le nombre d'entrées par artiste à deux, histoire de ne pas se retrouver avec toute la discographie de Radiohead. Aujourd'hui, les places 66-70.

 

album-noahs-ark.jpg66 : Cocorosie - Noah's Ark (2005)

Avec leur deuxième essai "Noah's Ark", les sœurs Casady ouvraient leur freak folk bricolo à des influences hip-hop et autres. Cocorosie confirmait ainsi tout le bien de ce que l'on pensait d'elles. Spleen, Devendra Banhart et surtout Antony venaient filer un coup de main bienvenu confirmant que la maison de nos rêves ne demandait qu'à s'aggrandir. Ici le bouleversant "Beautiful Boyz", un des plus beaux morceaux de la décennie et  "South 2nd".

 

Lateofpier.jpg67 : Late of the pier -
Fantasy Black Channel (2008)

Derrière les Klaxons sont apparus tout un tas de groupes électro pop rock survitaminés. Parmi les plus foutraques et les plus inventifs, on compte Late of the Pier, auteurs l'an passé d'un premier album, "Fantasy Black Channel", très remarqué. Leurs mélodies savantes assument toutes les variations de tons et de rythmes. Ici, les titres "Heartbeat" et "Broken".

 

Klima.jpg68 : Klima - Klima (2007)

Derrière Klima se cache la Française Angèle David-Guillou, collaboratrice des Britanniques de Piano Magic, et auteur d'un unique album éponyme sorti en 2007. Sur le disque s'épanouissait sa voix sucrée accompagnée de douces instrumentations pop. Ici, les titres "The City" et "Her Love is happy".

 

 

Daft Punk.jpg69 : Daft Punk - Discovery (2001)

Après un premier succès "Around the world", les Daft Punk étendent leur univers électronique en poursuivant la même veine science-fiction sur "Discovery". Le disque leur offrira leur plus gros tube "One More Time" et un "Harder, Better, Faster, Stronger" samplé par Kanye West. Mais pas que... Ici les titres "Digital Love" et "Aerodynamic".

 

Rapture.jpg

70 : The Rapture -
Pieces of the people we love (2006)

 

Porté par une forte hype avant même la sortie de leur premier long album "Echoes", les Américains de The Rapture ont pleinement confirmé leur potentiel electro pop à nos yeux avec leur disque suivant "Pieces of the people we love". Le tout est mixé, notamment, par Danger Mouse et Paul Epworth. Le tout gagne donc en rigueur rythmique et mélodique. Ici, les titres "Get Myself into it" et "The Devil".

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu