Avertir le modérateur

10/10/2012

A juste titre #10 : Self inflicted wounds

sole-live-from-rome.jpgSole : Self Inficted
Wounds (2005)

Noir, c'est noir. Cofondateur du lalbel Anticon, Tim Holland a.k.a. Sole s'est imposé comme un des rappeurs les plus sombres de la dernière décennie. Ce ne sont pas les premiers mots de Self Inflicted Wounds, tiré de l'album studio Live from Rome, qui indiqueront le contraire : "Shoot, shoot me in the back / Stab me in my sleep".

Ce qui impressionne tout autant ici, c'est le débit mitraillette de Sole, capable d'accélérations fulgurantes. Ce flow de conscience parfaitement maîtrisé, rageur, qui fait la marque de fabrique du rappeur. La musique, lancinante, complète l'atmosphère de désolation. Parfait par temps de pluie.

Bonne écoute,

KidB

15:51 Publié dans A juste titre | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sole

Commentaires

ouch

Écrit par : mary john | 01/11/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu