Avertir le modérateur

05/01/2013

Top album 2012 : 11-15

 

Two_Door_Cinema_Club_Beacon.jpg11 : Two Door Cinema Club - Beacon

Tourist History nous avait emporté en 2010 dans un tourbillon pop, devenant au passage notre premier album préféré de l'année et notre disque de chevet quand on avait besoin de recharger les batteries. Son successeur, Beacon, ne nous a pas déçu. Ce que Two Door Cinema Club a perdu en explosivité, il l'a gagné en profondeur et en émotion. Pour le reste, les chansons du trio d'Irlande du Nord restent débordantes d'énergie et de gimmicks à chanter à haute voix. Une pop pour les jambes, la tête et le coeur.


crystal-castles-iii.jpg12 : Crystal Castles
- (III)


En l'espace de trois albums, les Canadiens de Crystal Castles se sont imposés comme les meilleurs promoteurs d'une électronique torturée. III confirme le goût du duo pour les mélodies pop. Une bonne pointe de sadisme en plus. Ethan Kath et Alice Glass construisent en effet des chansons aux abords doux et sensuels pour mieux les triturer ensuite. Les transformer en objets sombres et menaçants à force de saturation. Sauf que leur charme vénéneux fait déjà effet. Le piège s'est refermé.


Phantom-Buffalo-Tadaloora.jpg13 : Phantom Buffalo
- Tadaloora


Depuis quelques années, on espère à chaque nouvel album de Phantom Buffalo que ce sera le bon, celui qui permettra au groupe de connaître le succès qu'il mérite, mais jamais la notoriété des Américains ne décolle. Une malédiction incompréhensible à l'écoute de Tadaloora. Les dix nouveaux morceaux du groupe proposent une pop bucolique et enlevé que ne renierait pas Midlake. En plus léger, plus lumineux. Allez, le prochain sera le bon, c'est sûr.


Godspeed.jpg14 : Godspeed You !
Black Emperor
- Allelujah ! Don't Bend ! Ascend !

Le retour inattendu de Goodspeed You ! Black Emperor s'est accompagné d'une bonne nouvelle : le post rock tendu et engagé du collectif canadien avait trouvé dans la révolte des étudiants québecquois une nouvelle source d'inspiration lui permettant de garder toute sa pertinence en 2012. Allelujah ! Don't Bend ! Ascend ! donc, soit quatre morceaux dont deux de plus de vingt minutes, qui rendent compte avec énergie de la tempête sociale qui agite le monde. Et si la colère gronde toujours, Godspeed You! Black Emperor reste un de ses meilleurs porte-parole.  


Tame.jpg15 : Tame Impala
- Lonerism


Il existe un pont entre les expérimentations pop des Beatles période Revolver et celles d'Animal Collective. Celui-ci s'appelle Lonerism. Le deuxième album de Tame Impala apporte une touche faussement rétro au psychédélisme en vogue. Le rock des Australiens se démarque surtout par une production léchée n'hésitant pas à empiler les effets (reverb, saturation, boucles...) sans renier une étonnante efficacité mélodique. Un équilibre fragile pour un résultat entêtant.

22/12/2010

Top 50 de l'année 2010 : 6-10

Chaque année sortent des centaines et des centaines de disques différents, dont on a le temps d'écouter qu'une partie. Beaucoup nous laissent indifférent, certains nous étonnent et quelques uns nous accrochent, pour quelques jours, de longs mois, voire plusieurs années. Voici donc le classement des 50 albums qui m'ont accompagné tout 2010. Les places : 6-10.

KidB

hotchiponelifestandalbum.jpg6 - Hot Chip :
One Life Stand

Over and over, on a écouté cette année l'album One Life Stand des Hot Chip. Car les Britanniques ont publié de loin leur disque le plus abouti à ce jour. Une pop électronique entêtante pleine de gimmiks de synthés et de voix et cette manière toujours plus perfectionnée d'amener une bonne dose de mélancolie sur les dancefloors. La tristesse durera toujours.

 

foals_album_cover.jpg7 - Foals :
Total Life Forever

Deuxième essai et coup de maître pour les britanniques de Foals. Total Life Forever déborde d'ambition, de sentiments ambigus, de guitares entêtantes, de textures enivrantes et d'accélérations fulgurantes. Un chaos pop rock parfaitement maîtrisé à la manière de montagnes russes qui remueraient corps et âme. Mention spéciale à la chanson "Spanish Sahara", un des sommets de cette année.

 

Two%20Door%20Cinema%20Club-Irlande.jpg8 - Two Door Cinema Club :
Tourist History

Voilà quelques années que les compilations Kitsuné servent de pistes de tremplin à de jeunes groupes inconnus à l'aide de tubes mélangeant pop à reprendre en choeur et rythmiques bonnes pour les pieds. Two Door Cinema Club est de cette école là. Et les Irlandais ont retenu la recette. Leur premier album Tourist History compile ainsi dix tubes en puissance. Une force de frappe assez insolente pour un groupe aussi jeune peu enclin à se servir du frein à main.

 

Fortune-Staring%20at%20the%20ice%20melt.jpg9 - Fortune :
Staring at the ice melt

Nos chouchous français de 2010 sont donc Fortune. Leur premier album Staring at the ice melt est un petit bonheur de production de pop synthétique qui nous a donné envie de danser toute l'année, confirmant au passage la réussite de leur single Bully. Un disque virevoltant et sensuel enchaînant les titres plus accrocheurs les uns que les autres. On n'a pas fini de fondre pour eux.


The-Hundred-In-The-Hands.jpg

10 - The Hundred in the hands :
The Hundred in the hands

Un grand merci à The Hundred in the Hands de nous avoir rappelé cette année à quel point le rock pouvait encore être quelque chose de sexy et d'excitant. Le duo new-yorkais propose un détonant mélange de mélodies pop polies et de sonorités un peu crades, par peur de l'ennui de la perfection. Les chansons de leur premier album sont variées, portées avec charisme par Eleanore Everdell. Tout sonne juste. Leurs possibilités semblent illimitées.

10/07/2010

Un clip, un jour #172 (Two Door Cinema Club)

Two Door Cinema Club - Come Back Home

Les Irlandais n'ont pas cinéma dans leur nom de groupe par hasard et le prouvent avec cette superbe vidéo en mode split screen pour le titre "Come Back Home". Ca commence comme un drôle de clip pour la sécurité routière avant de se poursuivre en drôles de petites histoires. Réalisé par Nicholas Bentley.

KidB

03/07/2010

Two Door Cinema Club : "Il est temps de travailler sur de nouveaux morceaux"

two.jpg

Quelques minutes après leur concert aux Eurockéennes, rapide rencontre avec Two Door Cinema Club par l'intermédiaire de leur chanteur, Alex Trimble.

Vous êtes contents du concert ?

Oui. Il faisait très très chaud sur la scène. Mais c'est agréable de se rendre compte que les gens commencent à connaître vos chansons, les paroles. Il y avait une belle énergie.

Les morceaux de votre premier album, "Tourist History", semblent tailler pour le live ?

Oui, en composant, on essaie de garder cela en tête. On fait très attention à la structure, aux compositions. Toutes nos chansons sont pensées pour la scène.

Avec un goût des refrains à reprendre en choeur et des mélodies...

C'est ce qui pour moi fait une grande chanson pop. C'est quelque chose qui nous intéresse.

Mais aussi un côté très dansant...

Quand on a commencé on avait pas de batteurs. On travaillait avec des beats électroniques. Cette recherche du groove, c'est quelque chose qui est resté dans notre musique.

Rencontrer le Prince Charles au festival Glastonbury, ça fait quoi ?

C'était totalement surréaliste. Il ne nous connaissait pas, mais on a pu discuter un peu. Un moment vraiment très étrange.

Vous êtes des passionnés de football, vous misez sur qui ?

On fait des paris dans le groupe. Celui qui aura le plus de point va ramasser un sacré paquet d'argent. Moi, au début de la compétition, j'avais misé sur la France. C'est bien raté.

Pour vous c'est quoi la suite ?

On a encore tout un tas de festivals à jouer cet été mais d'abord la semaine prochaine on va passer quelques jours dans un studio au pays de Galles. Il est temps de travailler sur de nouveaux morceaux. Le résultat est légèrement différent du premier album mais ça ressemblera toujours à du Two Door Cinema Club. Je crois qu'on est devenus d'un peu meilleurs musiciens.

Recueilli par KidB


29/11/2009

Un clip, un jour #55 (Two Door Cinema Club)

Two Door Cinema Club - I can talk

Nouveaux petits protégés du label défricheur Kitsuné, les Britanniques de Two Door Cinema Club ont été une des bonnes surprises du dernier festival des Inrocks. En attendant la sortie de leur premier album l'an prochain, écoutez le titre "I Can Talk", mis en image par Megaforce. Une version remix se trouve sur la huitième compilation maison de Kitsuné, "The Chic and Nice issue". Ça va être dur de résister à une telle puissance de feu.

KidB

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu